Tour d’horizon sur le métier de courtier immobilier

Depuis plusieurs années, le secteur de l’immobilier dans l’Hexagone est en plein essor. Malgré la hausse des prix de certains types de logements, ce secteur a en effet su garder son attrait vis-à-vis des investisseurs nationaux et étrangers. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’est pas rare de voir des professionnels du domaine accompagner plusieurs d’entre eux dans leur volonté d’injecter de l’argent dans l’immobilier. Parmi les experts les plus sollicités à cet effet, on peut notamment citer le courtier immobilier. Qui est-il en réalité ? Quelles sont ses missions quotidiennes ? Et surtout, quels sont les avantages de solliciter ses services ? Ce sont autant de questions auxquelles vous trouverez des réponses dans ce tour d’horizon sur le métier de courtier immobilier.

Qu’est-ce qu’un courtier immobilier ?

Il est quasiment impossible de définir ce qu’est réellement un courtier immobilier sans définir la nature de ses relations avec l’investisseur et les organismes de crédit. En effet, le courtier est un intermédiaire de commerce qui, sollicité par un investisseur dans le domaine de l’immobilier, le représente auprès des organismes financiers. Autrement dit, il se charge de faciliter l’accès au crédit à tout type de personne qui désire investir dans l’achat ou la construction d’un bien. En France, ce type de professionnel est trouvable dans quasiment toutes les grandes villes. Vous n’aurez donc pas grand mal à entrer en contact avec un courtier en crédit immobilier à Angers par exemple. Prendre une telle décision peut offrir plusieurs avantages à l’investisseur immobilier. Parmi ces avantages, on peut mentionner le fait d’être rassuré quant à l’atteinte sans ambages de ses objectifs d’investissement.

Notez également que la plupart des courtiers immobiliers proposent leurs prestations à des prix très compétitifs. Dans l’hexagone, le prix moyen d’une prestation de courtage est estimé à près de 1% du montant total du crédit accordé à l’investisseur.

Quelles sont ses missions quotidiennes ?

Jouant le rôle de médiateur entre les banques et l’investisseur, le courtier immobilier est amené à intervenir à différentes étapes de la demande de crédit. Dans un premier temps, il se charge de prendre en main le projet d’investissement, afin d’en étudier la faisabilité. Ensuite, il prend contact avec les organismes de crédit pour présenter le projet d’investissements et ses avantages sur le plan financier.

Pour finir, le courtier immobilier négocie de meilleures conditions de financement pour ses clients auprès des établissements financiers. Cette phase est l’une des plus importantes, car elle permettra à l’investisseur de rembourser plus facilement le crédit après emprunt.

Quelle formation suivre pour devenir courtier ?

Contrairement à ce qui se passe dans certaines professions, exercer le métier de courtier ne nécessite pas d’avoir un diplôme particulier. Toutefois, il peut être avantageux de réaliser un parcours académique dans un domaine lié à l’immobilier quand on souhaite officier en tant que courtier. Cela peut contribuer à renforcer le niveau de crédibilité qu’accorde un client potentiel.

Dans la plupart des cas, les courtiers qui exercent dans l’Hexagone ont soit un BTS, soit un diplôme d’écoles agréées telles que l’ENFI et l’IFCM. Ce qui sous-entend qu’ils ont la maitrise de notions de base en :

  • droit immobilier ;
  • commerce ;
  • économie.